Paris : créer des logements... sur les toits

La surélévation a notamment été employée pour un foyer de migrants de la rue de Tolbiac, à Paris. La surélévation a notamment été employée pour un foyer de migrants de la rue de Tolbiac, à Paris. [Atelier Marie Schweitzer]

Les hauteur de Paris ont un fort potentiel. Plus 11 500 immeubles pourraient en effet être surélevés dans la capitale, selon une étude de l’Atelier parisien d’urbanisme (Apur) révélée par le Journal du Dimanche.

 

Cela représente un peu plus de 8 % des 140 000 immeubles d’habitation intra-muros. L’idée : bâtir un à cinq étages supplémentaires sur certains édifices dont les toits-terrasses (plats) ne sont pas exploités. Plus de 40 000 logements de 50 à 75 m2 pourraient ainsi être créés.

Le potentiel particulièrement fort sur les avenues et les boulevards les plus larges, qui abriteraient selon l’Apur 20 % des bâtiments pouvant prendre de la hauteur.

 

10.000 nouveaux logements par an

Le projet intéresse beaucoup la mairie de Paris, qui a l’ambition de créer jusqu’à 10 000 nouveaux logements par an.

La municipalité souhaite d’ailleurs réviser son Plan local d’urbanisme (PLU) d’ici à la fin de l’année, pour permettre la réalisation de ces travaux.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles