Hollande en appelle au "sursaut national"

François Hollande et le grand Rabbin du Bas-Rhin, René Gutman[PATRICK HERTZOG / AFP]

François Hollande a tenté mardi de rassurer les Juifs de France, que "la République défendra de toutes ses forces", et en a appelé au "sursaut national", lors d'une cérémonie au cimetière juif de Sarre-Union (Bas-Rhin) profané ce week-end.

 

"Profaner, c'est insulter toutes les religions et souiller la République", a déclaré le chef de l'Etat."Ce n'est pas la première fois que ce lieu du judaïsme alsacien est ainsi dévasté, 1998 et 2001, mais jamais avec cet acharnement, jamais avec cette intensité, jamais avec cette frénésie. La justice dira ce qui relève de l'inconscience, de l'ignorance ou de l'intolérance. Mais le mal est d'ores et déjà fait", a dit M. Hollande.

Cinq mineurs, sans antécédents judiciaires, ont été placés en garde à vue lundi. Les gardes à vue de deux d'entre eux ont été prolongées de 24 heures. Environ 250 tombes ont été profanées, un acte d'une ampleur inédite depuis 1992.

 

Environ 250 tombes profanées

"On peut chercher toutes les explications, il en faut, mais il faut aussi des réponses, et la fermeté est dans ces circonstances la seule réponse. Quiconque persistera en France à commettre des actes ou à proférer des messages de haine et d'incitation à la violence verra se dresser contre lui la République et ses lois. Quiconque se rendra coupable d'actes antisémites ou racistes sera inlassablement recherché, interpellé et condamné", a poursuivi le président de la République.
   

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles