MH 370 : le désespoir des familles

[Mark Ralston / AFP]

Un an après la disparition de l'appareil, les familles sont en pleine souffrance sans nouvelles de leurs proches. 

 

Pour chacune d’entre elles, la même souffrance couplée à l’incompréhension.  A Paris, à Pékin ou encore à Kuala Lumpur, les familles des passagers du vol MH370 de la Malaysia Airlines ont organisé plusieurs manifestations à travers le monde dimanche, date du premier anniversaire de la disparition de l’appareil au-dessus de l’Océan Indien, avec à son bord 239 personnes.

Une énigme qui reste encore totale aujourd’hui, et ce malgré les importants moyens de recherches mis en œuvre. Car si la Malaisie a officiellement conclu à un accident, certaines familles doutent de cette version, et aimeraient avoir davantage d’informations.

 

Aucune anomalie mécanique

Malheureusement pour elles, le rapport indépendant publié ce dimanche n’apporte aucune réponse à leur chagrin, puisqu’il atteste qu’aucun élément ne permet d’incriminer un membre de l’équipage, ajoutant qu’aucune anomalie mécanique n’a non plus été détectée. 

Pour l’heure, l’explication la plus crédible avancée par les enquêteurs reste une chute du niveau d’oxygène dans l’avion, qui aurait fait perdre connaissance à l’équipage et aux passagers. 

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles