Le tiers payant étendu à tous les Français d'ici 2017

La dispense d'avance de frais (tiers payant) lors d'une consultation dans un cabinet médical sera bien généralisée "à tous les Français" d'ici à 2017, a assuré lundi la ministre de la Santé, Marisol Touraine.[AFP]

La dispense d'avance de frais (tiers payant) lors d'une consultation dans un cabinet médical sera bien généralisée "à tous les Français" d'ici à 2017, a assuré lundi la ministre de la Santé, Marisol Touraine.

 

"Le tiers payant sera étendu à l'ensemble des Français parce que c'est juste, parce que c'est une mesure de progrès, parce que ça favorise l'accès aux soins", a-t-elle défendu lors d'une conférence de presse pour présenter la loi santé, à une semaine de son examen en commission des affaires sociales à l'Assemblée nationale.

"Je suis absolument convaincue que le tiers payant s'imposera comme une évidence", a-t-elle ajouté, alors que le monde médical s'oppose à la généralisation de ce dispositif, craignant de se retrouver pour les remboursements à la solde de l'assurance maladie et des centaines de complémentaires santé.
 

Une "garantie de paiement" inscrite dans la loi

Afin de rassurer les médecins, qui prévoient de manifester le 15 mars pour dire leur opposition au texte, la ministre a annoncé lundi qu'une "garantie de paiement" serait inscrite dans la loi. "Le paiement pour les feuilles de soins devra être effectué dans un délai de sept jours. Si ce délai est dépassé l'assurance maladie devra payer des pénalités au médecin", a-t-elle précisé.

"Le tiers payant n'entraînera aucune charge supplémentaire pour les médecins", a-t-elle assuré. Actuellement, le tiers payant est réservé aux bénéficiaires de la couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C) et de l'aide médicale d'Etat (AME). En juillet 2015, il doit s'étendre à ceux de l'aide à l'acquisition d'une complémentaire santé.
 

 

Un dispositif simple ?

Depuis la présentation du texte en octobre, la ministre promet aux professionnels un dispositif simple. Le mois dernier, François Hollande enfonçait le clou, faisant de la simplicité du tiers payant généralisé la condition sine qua non à sa mise en oeuvre.

La ministre a réitéré ce point lundi: "L'assurance maladie et les organismes complémentaires devront proposer un dispositif coordonné fiable et simple" en 2017.

 

À suivre aussi

Une infirmière prélève un donneur lors d'une campagne pour le don du sang en décembre 2017, à Tours [GUILLAUME SOUVANT / AFP/Archives]
Santé Don du sang : la période d'abstinence imposée aux homosexuels réduite d'1 an à 4 mois
Le Parlement a définitivement adopté le projet de loi sur la santé d'Agnès Buzyn qui met fin au décrié «numerus clausus» pour les étudiants en médecine.
Politique Le Parlement adopte définitivement le projet de loi santé
Des patients attendent devant le centre de santé Afia Himbi à Goma, le 15 juillet 2019 [Pamela TULIZO / AFP]
Santé Ebola en RDC: le patient diagnostiqué à Goma est décédé

Ailleurs sur le web

Derniers articles