Terrorisme : l'armée mobilisée jusqu'à l'été

Un militaire patrouille dans le cadre du plan Vigipirate devant la Tour Eiffel, à Paris.[JOEL SAGET / AFP]

L'Elysée souhaite maintenir la mobilisation des 10 000 militaires pour sécuriser le territoire après les attentats. Au moins jusqu'à l'été.

 

Il y sont et ils y restent. Compte tenu de la menace terroriste "élevée" qui plane aujourd’hui en France, deux mois après les attentats parisiens, le président Hollande a indiqué mercredi qu’il maintenait l’engagement des armées français sur le territoire national. 

Les 10 000 militaires déployés depuis la mi-janvier vont donc rester en soutien des policiers et gendarmes, 7 000 d’entre eux assurant la protection des lieux de cultes, notamment juifs, les 3 000 restant intervenant sur les sites touristiques, les gares et les aéroports dans le cadre du plan Vigipirate. 

 

Mobilisation jusqu'à cet été

Une mobilisation sans précédent qui sera opérationnelle au moins jusqu’au début de l’été, a précisé le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian. 

Cet effort des soldats français va entraîner une "adaptation des effectifs", a fait savoir le chef de l’État, qui avait récemment décidé de ralentir les réductions de postes dans l’armée. D’autant  plus que le contingent envoyé au Sahel doit être augmenté prochainement. 

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles