Mis et Thiennot : vers une révision ?

[Jacques Demarthon / AFP]

Les familles de Mis et Thiennot sauront lundi si l'affaire est réexaminée ou non par la cour de révision des condamnations pénales. 

 

Leurs proches espèrent encore une réhabilitation, plus d’un demi-siècle après les faits. 

Les familles de Raymond Mis et Gabriel Thiennot, aujourd’hui décédés, attendent avec impatience la décision que doit rendre lundi à Paris la cour de révision des condamnations pénales concernant les deux hommes.

 

Travaux forcés

Accusés en 1947 du meurtre d’un garde-chasse commis dans l’Indre, ils étaient passés aux aveux avant de se rétracter, affirmant avoir parlé sous la torture et clamant leur totale innocence.

Condamnés à quinze ans de travaux forcés en 1950, ils avaient au final été graciés quatre ans plus tard.

 

À suivre aussi

Justice Mort du petit Tony à Reims : que risque-t-on en cas de non-dénonciation ?
Justice Patrick Balkany va-t-il recouvrer sa liberté ?
Le tribunal de Toulouse, le 21 octobre 2019, où est jugée Sophie Masala. [ERIC CABANIS / AFP]
Justice «Démembreuse» de Toulouse: une femme fragile qui bascule dans l’horreur

Ailleurs sur le web

Derniers articles