Ile-de-France : l'épisode de pollution va se prolonger

Paris, plongé sous une brume de pollution, en mars 2015[FRANCK FIFE / AFP]

L'épisode de pollution aux particules va se prolonger samedi et dimanche en Ile-de-France, annonce Airparif, l'organisme chargé de la surveillance de la qualité de l'air dans la région.

 

Samedi, le seuil d'alerte pour la concentration en particules pourrait être dépassé, indique Airparif, au 5e jour de l'épisode de pollution qui touche la capitale et la région francilienne. Airparif avait initialement prévu aujourd'hui un simple dépassement du seuil d'information (50 microgrammes par m3) et non du seuil d'alerte (80 microgrammes/m3)

Pour dimanche, la concentration en particules devrait baisser mais encore dépasser le seuil d'information, selon Airparif. 

 

Circulation alternée ? 

Sur la base des nouvelles prévisions d'Airparif, le gouvernement doit décider dans la journée s'il met en oeuvre la circulation alternée lundi, une mesure rarissime mais réclamée depuis jeudi par la maire de Paris, Anne Hidalgo (PS), et des élus Verts.

Vendredi, Ségolène Royal, la ministre de l'Ecologie, avait annoncé que la circulation alternée serait mise en place lundi, sauf si la pollution baissait au cours du week-end.

Techniquement, la circulation alternée est prévue lorsqu'il y a deux jours de pollution constatée aux particules et une prévision de pollution pour les deux jours suivants.

 

Plusieurs régions touchées

L'épisode actuel a débuté en Ile-de-France mardi (dépassement du seuil d'information). Le niveau de pollution a ensuite varié: mercredi (seuil d'alerte), jeudi (légèrement en dessous du seuil d'information), vendredi (seuil d'alerte).

La pollution aux particules a également touché une moitié nord du pays, et vendredi elle a aussi atteint Rhône-Alpes et une partie du Centre.

La circulation alternée est prévue en Ile-de-France par le Plan de protection de l'atmosphère. Elle relève d'une décision du préfet, après avis d'un comité d'experts.

L'an dernier, à la même époque, un épisode exceptionnellement long avait aussi touché la région parisienne, conduisant le gouvernement à instaurer la circulation alternée le 17 mars, une première depuis 1997.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles