Crash de l'A320 : des Français étaient-ils à bord ?

La nationalité des victimes du crash de l'A320 de Germanwings demeurait encore confidentielle mardi peu après midi. [HENNING KAISER / DPA / AFP]

Assurant une liaison entre Barcelone et Düsseldorf, l'Airbus A320 de Germanwings qui s'est écrasé mardi matin dans les Alpes-de-Haute-Provence comptait 150 personnes à bord. 

 

Selon François Hollande, qui est intervenu à la suite de l'annonce du crash de l'A320 de Germanwings dans la région de Barcelonnette, les espoirs de retrouver des survivants sont nuls. 

Tandis que la compagnie aérienne Germanwings mettait en place son plan d'accompagnement psychologique pour les familles, l'incertitude a longtemps plané sur la nationalité des victimes présumées, soit 144 passagers et 6 membres d'équipage. Lors de son intervention depuis le perron de l'Elysée, le roi d'Espagne Felipe VI a évoqué des victimes espagnoles, allemandes et turques.

 

Incertitudes

La liaison assurée par l'A320 - Barcelone / Düsseldorf - laissait en effet supposer que des ressortissants espagnols et allemands risquaient de constituer la majorité des victimes. La présence éventuelle de Français parmi les passagers demeure incertaine, mais l'hypothèse semble peu à peu s'estomper.

Des infrastructures devrait être réquisitionnées dans le secteur du crash afin de mettre en place une chapelle ardente destinée à l'accueil des corps.

Germanwings invite les internautes à consulter son site internet pour obtenir les toutes dernières informations, mais sans doute en raison de l'afflux des requêtes, son accès était impossible peu après midi.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles