La zone du crash de l'A320 interdite de survol

"Il s'agit d'éviter les suraccidents aériens", a précisé à l'AFP le lieutenant-colonel de gendarmerie Jean-Marc Ménichini.[ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP]

Un arrêté préfectoral a été pris pour interdire de survol la zone où s'est écrasé mardi un Airbus A320 de la compagnie allemande Germanwings, a annoncé la gendarmerie sur Twitter.
 

" #Germanwings La zone du #CrashA320 du vol #4U9525 est bouclée. Le survol aérien y est interdit par arrêté préfectoral", écrit la gendarmerie sur le réseau social.

 

 

"Il s'agit d'éviter les suraccidents aériens", a précisé à l'AFP le lieutenant-colonel de gendarmerie Jean-Marc Ménichini. "Nous avons cinq hélicoptères engagés, il y a les Puma de l'armée... c'est pour éviter les accidents".

 

"Eviter les suraccidents aériens"

Un Airbus A320, avec 150 personnes à bord, d'une filiale low cost de la compagnie allemande Lufthansa, s'est écrasé mardi dans le sud des Alpes, dans des circonstances qui laissent très peu d'espoir de trouver des survivants.

L'avion, qui effectuait une liaison entre Barcelone (Espagne) et Düsseldorf (Allemagne) pour la compagnie Germanwings, transportait 144 passagers et six membres d'équipage, ce qui pourrait en faire la pire catastrophe aérienne sur le territoire français depuis plus de 30 ans.

Vous aimerez aussi

La cérémonie commencera par la lecture des prénoms des victimes, devant la stèle de pierre érigée peu après le drame, au Vernet.
Germanwings Germanwings : un an après, un hommage dans l'intimité au Vernet
Crash A320 Germanwings : les pilotes allemands opposés aux mesures préconisées
Germanwings Germanwings : une indeminsation insuffisante pour des familles de victimes

Ailleurs sur le web

Derniers articles