Merkel et Rajoy mercredi dans les Alpes

Angela Merkel.[AFP]

La chancelière allemande, Angela Merkel, et le chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy, ont annoncé qu'ils se rendraient mercredi dans les Alpes françaises où s'est produit mardi le crash d'un Airbus A320 de Germanwings, une filiale low cost de Lufthansa, qui a fait 150 morts dont 67 Allemands.
 

"J'irai demain (mercredi) là-bas pour me rendre compte par moi-même de la situation et parler avec les responsables locaux", a indiqué Mme Merkel lors d'une brève déclaration à la chancellerie à Berlin. Angela Merkel a indiqué que parmi les victimes de cet accident figuraient "de nombreux compatriotes", avant que la compagnie ne précise qu'il y avait 67 Allemands à bord.

Ce crash d'un avion qui effectuait la liaison entre Barcelone, en Espagne, et Düsseldorf, en Allemagne, "est un choc qui nous plonge dans une profonde tristesse, nous en Allemagne, les Français et les Espagnols", a souligné la chancelière, visiblement émue. Elle est restée très prudente sur les causes de l'accident, affirmant que les données dont on dispose jusqu'ici ne permettent "pas d'en savoir beaucoup". "Il faut se garder de toute spéculation sur les causes de l'accident", a-t-elle insisté.

 

"45 passagers portant des noms de famille espagnols"

"Demain (mercredi) je me rendrai dans la zone de l'accident aérien en France", a par ailleurs écrit Mariano Rajoy sur son compter Twitter, quelques heures après l'accident de cet appareil moyen-courrier d'Airbus reliant Barcelone, en Espagne à Düsseldorf, en Allemagne.

Comme la chancelière allemande Angela Merkel, "Rajoy ira demain en France pour travailler conjointement avec les autorités françaises et allemandes", avait auparavant déclaré à l'AFP un porte-parole de la présidence française. Selon la vice-présidente du gouvernement Soraya Sainz de Santamaria, "il y a 45 passagers portant des noms de famille espagnols" dont il reste toutefois à vérifier la nationalité.

 

Vous aimerez aussi

La cérémonie commencera par la lecture des prénoms des victimes, devant la stèle de pierre érigée peu après le drame, au Vernet.
Germanwings Germanwings : un an après, un hommage dans l'intimité au Vernet
Crash A320 Germanwings : les pilotes allemands opposés aux mesures préconisées
Germanwings Germanwings : une indeminsation insuffisante pour des familles de victimes

Ailleurs sur le web

Derniers articles