16 lycéens et au moins 2 bébés disparus dans le crash

Devant le lycée Joseph König à Haltern am See.[SASCHA SCHUERMANN / AFP]

Parmi les 150 morts du crash de l’Airbus A320 dans les Alpes du Sud mardi matin, on dénombre 16 lycéens allemands et au moins un bébé.

 

Une vingtaine de personnes se sont recueillies mardi soir devant les bougies qui tapissent les marches du lycée Joseph König de la ville allemande de Haltern am See (ouest du pays), en hommage aux 16 lycéens de l’établissement disparus dans le crash de l’Airbus A320 de la compagnie Germanwings. "Nous ne pouvons pas encore réaliser", explique à l’AFP Suzanne, une mère de famille de 47 ans qui a deux enfants scolarisés dans l’établissement.

 

16 lycéens disparus

Les 16 élèves du lycée König rentraient d’un voyage scolaire à Barcelone avec deux enseignants. Dans la petite ville de 38 000 habitants, l’heure est au recueillement. De petits groupes de lycéens se sont retrouvés devant l’école, alors qu’une chapelle ardente a été mise en place dans l’une des églises de la ville. "Nous sommes venus pour montrer tout notre amour pour les parents qui ont perdu leurs enfants. Je connaissais particulièrement bien ce programme d'échange scolaire, mon fils y a participé il y a quelques années, je me sens donc particulièrement concernée", explique Angelika, 57 ans, professeur dans un autre lycée. Le fils de l’enseignante, Marius, 16 ans, a du mal à cacher son émotion : "C'est important d'être , ici, c'est un petit village, tout le monde se connaît", lâche-t-il.

 

Un jour noir

"C'est le jour le plus noir de l'histoire de notre ville", a estimé le maire d'Haltern, Bodo Klimpel, très ému. "C'est le pire que l'on puisse s'imaginer", a-t-il ajouté au cours d'une conférence de presse à la mairie. La ville est en "état de choc", a-t-il dit. Mercredi, une cérémonie, fermée à la presse, est prévue au lycée Joseph König.

 

Deux nouveaux-nés parmi les victimes

Un autre enfant a perdu la vie dans le crash de mardi. A bord de l’avion se trouvaient deux chanteurs de l’opéra de Düsserldorf, Oleg Bryjak et Maria Radner. Cette dernière, âgée de 33 ans, voyageait avec son mari et leur bébé. Les deux chanteurs rentraient de Barcelone où ils avaient interprété l’opéra de Richard Wagner Sigfried au Gran Teatre del Liceu de la ville de catalogne.

"Le Théâtre de Liceu souhaite adresser ses condoléances pour la mort des chanteurs Oleg Bryjak et Maria Radner, de même que de son mari et de leur bébé dans l'accident (...)", a annoncé le théâtre dans un communiqué.

 

Un bébé britannique est mort dans le crash

Le secrétaire d'Etat aux Affaires étrangères Philip Hammond déplore la disparition d'une jeune femme de Manchester, d'origine espagnole, qui voyageait en compagnie de son bébé âgé de sept mois. Elle revenait des obsèques de son oncle à Saragosse et n'ayant pu trouver un vol direct Barcelone / Manchester, elle avait dû se résoudre à passer par Düsseldorf.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles