Indre : fin de la prise en otage dans une prison

[Anne-Christine Pouloulat/AFP]

Un surveillant brigadier a été pris en otage jeudi vers 17H00 par deux détenus de la maison centrale de Saint-Maur (Indre), a appris l'AFP de sources concordantes.

 

Vers 19H15, l'un des deux détenus s'est rendu, l'autre restant sur place avec le surveillant. Le détenu sorti était à l'origine de la prise d'otages. Il présente des troubles psychiatriques et avait demandé son hospitalisation d'office, lorsqu'il était enfermé avec le surveillant, selon des sources concordantes.

Les équipes régionales d'intervention et de sécurité (Eris) de Paris et Dijon sont arrivées sur place en début de soirée. Cet établissement héberge actuellement 206 détenus pour une capacité de 260 places.

Les maisons centrales sont destinées à accueillir des détenus condamnés à de longues peines. Celle de Saint-Maur se situe à quelques kilomètres de Châteauroux et a été mise en service en 1975.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles