Crash de l'A320 : l'évacuation des corps est terminée

[JEAN-PIERRE CLATOT / AFP]

"Il n'y a plus de corps sur la zone du crash" de l'A320 de Germanwings, a déclaré mardi 31 mars à l'AFP le lieutenant-colonel Jean-Marc Ménichini en ajoutant que "vingt militaires chasseurs alpins" allaient récupérer mercredi les effets personnels.

 

Le lieutenant-colonel a par ailleurs indiqué que les experts enquêteurs étaient toujours à la recherche de la deuxième boîte noire de l'appareil qui s'est écrasé mardi 24 mars dans les Alpes-de-Haute-Provence avec 150 personnes à bord.

L'analyse de la première boîte noire retrouvée après le drame a montré que le crash avait eu lieu à la suite d'une décision délibérée du copilote ayant pris les commandes de l'avion.

C'est une société civile payée par la Lufthansa, la compagnie mère de Germanwings, qui procèdera à la dépollution du site du crash, a précisé le lieutenant-colonel.

Les enquêteurs et gendarmes peuvent désormais y accéder par une piste aménagée depuis dimanche, ce qui a contribué à accélérer la récupération des corps des victimes.

Le PDG de la Lufthansa, Carsten Spohr, et celui de Germanwings se rendront mercredi 1er avril à proximité du lieu du drame pour se recueillir et rendre hommage aux équipes qui travaillent sur place.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles