Mobilité : l'Ile-de-France plébiscitée par les jeunes

De nombreux jeunes venant de toute la France s'installent en Ile-de-France chaque année. [Fred Dufour / AFP/Archives]

Environ 6% des Français ont changé de région entre 2001 et 2006, selon une étude de l'Insee publiée ce mardi 31 mars. Parmi eux, de nombreux jeunes, qui se sont massivement dirigés vers l'Ile-de-France.

 

Que ce soit pour entamer leurs études supérieures ou trouver leur premier emploi, de nombreux jeunes s'installent chaque année en Ile-de-France, révèle une étude de l'Insee. Âgés de 15 à 29 ans, ils viennent de tout le pays, y compris de régions géographiquement éloignées de la capitale.

Dans le même temps, les Franciliens de cette tranche d'âge quittent très rarement la région, ce qui contribue à en faire une région particulièrement jeune. Tous les ans, l'Ile-de-France gagne en effet 8 jeunes pour 1.000 habitants.

En revanche, les plus de 30 ans et les enfants qui les accompagnent quittent massivement la région, au profit de régions du Sud ou de l'Ouest. Si la mobilité des jeunes vers l'Ile-de-France s'explique souvent par des motivations économiques, c'est moins systématique pour ces autres déménagements, qui coincident plutôt avec un passage clé de la vie, comme la naissance d'un enfant ou le départ en retraite.

Pour ces personnes, le bord de mer est souvent favorisé. Plus que des opportunités économiques, elles vont privilégier le choix d'un cadre de vie.

Ces déménagements interrégionaux, qui concernent 6% des Français, restent toutefois minoritaires par rapport aux déménagements au sein d'une même région.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles