Un trafic de bébés devant le tribunal de Marseille

Dix personnes sont poursuivies dans cette affaire. [ [Philippe Huguen / AFP/Archives]]

C’est un trafic de bébés qui arrive mardi devant le tribunal de Marseille. Une affaire de vente de nourrissons roms, mis au jour à Marseille et Ajaccio en août 2013.

 

Dans cette affaire, des hommes, faisant office d’intermédiaires, avaient approché des couples ne pouvant pas avoir d’enfant pour leur vendre des nouveaux nés. Le tarif, négociable, pouvait atteindre 10 000 euros.

Dix personnes sont poursuivies, dont quatre pour traite d’êtres humains dans ce dossier qui a concerné quatre enfants, dont deux garçons ont été vendus.

L’Organisation internationale contre l’esclavage moderne (OICEM) s’est portée partie civile.

 

 

Vous aimerez aussi

Faits divers Nîmes : un homme mis en examen pour viol sur la fille de sa compagne
Faits divers Marseille : deux hommes mis en examen pour meurtre après un règlement de comptes
Faits divers Drancy : trois jeunes placés en détention pour une tentative de meurtre homophobe

Ailleurs sur le web

Derniers articles