Paris et Tunis main dans la main

Le président tunisien, Béji Caïd Essebsi, et François Hollande, le 7 avril 2015.[BERTRAND GUAY / AFP]

Béji Caïd Essebsi, le président tunisien, a entamé ce mardi sa visite d’état à Paris.

 
Le tapis rouge pour Béji Caïd Essebsi. Le président François Hollande a reçu ce mardi avec les honneurs son homologue tunisien, présent en France pour une visite d’Etat de deux jours. Comme il l’avait jusqu’à présent fait uniquement pour le président chinois Xi Jinping, et pour souligner l’importance de la rencontre, le président a accueilli lui-même son hôte aux Invalides. Ils ont ensuite rejoint l’Elysée, avant que Béji Caïd Essebsi ne s’exprime devant le Sénat. Un dîner d’Etat était prévu dans la soirée.
 
François Hollande souhaite resserrer les liens qui unissent les deux pays, alors que leurs relations, parfois tendues depuis la révolution tunisienne de 2011, se sont améliorées. France et Tunisie ont aujourd’hui comme préoccupation commune la lutte anti-terroriste, un thème qui devait être au cœur des discussions lors de cette visite.
 
 
Anti-terrorisme et économie
 
Frappé par les jihadistes à la mi-mars au musée du Bardo, comme Paris l’avait été en janvier, Tunis est donc venu chercher en France un partenaire pour combattre les groupes islamiques. Mardi, ces derniers ont tué plusieurs soldats tunisiens dans la région de Kasserine, près de l’Algérie. «Nos deux pays sont côte à côte pour faire face aux épreuves», a rappelé François Hollande. Il ne s’est en revanche pas étendu sur de possibles négociations en cours avec la France, la Tunisie et les Emirats arabes unis pour l’acquisition d’armes.
 
L’autre volet majeur devant être abordé est l’économie. Béji Caïd Essebsi le rappelait dans Le Monde cette semaine : «La France est notre premier partenaire» en la matière. Elle compte aujourd’hui 1 300 entreprises implantées sur le territoire tunisien, qui emploient plus de 125 000 personnes. L’influence de l’Hexagone est également vitale pour le tourisme, le contingent de vacanciers français est le plus important accueilli par la Tunisie. 

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles