Paris : un permis de séjour pour les coiffeuses afro de Château d'Eau

Un salon de beauté du quartier de Château d'Eau, à Paris, le 17 juin 2014 [Alain Jocard  / AFP] Un salon de beauté du quartier de Château d'Eau, à Paris, le 17 juin 2014 [Alain Jocard / AFP]

Serait-ce le bout du tunnel pour les coiffeuses de Château d’Eau ? Neuf d’entre elles, sans papiers, ont reçu mardi un permis de séjour provisoire de la part de la Préfecture de Paris. 

 

Pendant trois mois, elles auront la possibilité de trouver un travail légal, ce qui leur permettra ensuite de poursuivre la procédure de régularisation. Cinq autres travailleuses avaient déjà reçu de telles autorisations il y a un mois. Depuis l’été dernier, 18 employés dont les 14 en situation irrégulière, occupaient leur salon de coiffure, au 57 boulevard de Strasbourg, pour dénoncer leur exploitation par leur patron. Elles gagnaient environ 400 euros par mois, travaillant 14 heures par jour toute la semaine.

Sur le plan judiciaire, un homme a été condamné le mois dernier à deux mois de prison avec sursis pour avoir menacé de mort une syndicaliste soutenant ces travailleuses. De plus, une autre procédure est en cours, notamment pour "traite d’êtres humains", "conditions de travail indignes", "abus de vulnérabilité" ou encore "rétribution inexistante ou insuffisante".

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles