Dix ans de prison pour avoir secoué un bébé

Une nourrisse de 45 ans condamnée à 10 ans de prison pour avoir brutaliser un bébé. [Philippe Huguen / AFP/Archives]

Elle s’était dite excédée par les cris de l’enfant. Une nourrice a été condamné ce vendredi 10 avril à dix ans de prison ferme par la cour d'assises des Yvelines pour avoir brutalisé un bébé en 2010, lui entraînant des séquelles irréversibles.

 

Cette femme de 45 ans, ivre au moment des faits, a d’abord expliqué que l’enfant de cinq mois était tombé de son transat avant d’avouer l’avoir secoué et frappé.

Dépressive, la nounou, mariée et mère de trois enfants, n’avait pas d’agrément mais connaissait la famille du nourrisson avant de le garder. Sa peine d'emprisonnement est assortie d'un suivi socio-judiciaire de cinq ans, d'une obligation de soins et de l'interdiction définitive d'exercer le métier de garde d'enfants ainsi que toute activité professionnelle ou bénévole impliquant un contact habituel avec des mineurs.

L'ancienne nourrisse devra également verser 50.000 euros de dommages et intérêts aux parents et plus de 100.000 euros à l'Assurance maladie et au fonds d'indemnisation des victimes d'infractions.

Aujourd’hui âgé de cinq ans et demi, l’enfant souffre d’une "atrophie d’une partie du cerveau et restera "handicapé à 60% au moins", selon l’avocat de la famille. 

Vous aimerez aussi

Toulouse Levothyrox : les victimes refusent les expertises médicales
Justice Affaire des «écoutes» : le recours de Nicolas Sarkozy contre son renvoi en correctionnelle rejeté
Samuel Sandler (c), et ses avocats Elie Korchia (d) et Patrick Klugman (g), à leur arrivée au procès en appel d'Abdelkader Merah, le 25 mars 2019 à Paris [Thomas SAMSON / AFP]
Justice Tueries de Mohamed Merah : début du procès en appel du frère du «tueur au scooter»

Ailleurs sur le web

Derniers articles