Meurtre de Chloé : le suspect a reconnu les faits

Ll’homme interpellé mercredi à proximité du corps dénudé de la victime est toujours en garde à vue[PHILIPPE HUGUEN / AFP]

L’enlèvement suivi du meurtre de Chloé, neuf ans, a suscité mercredi une immense vague d’émotion et de tristesse à Calais. Ce jeudi, les drapeaux de la ville sont en berne et une marche blanche sera organisée. Le principal suspect, un Polonais de 38 ans, a reconnu jeudi matin avoir violé et tué la fillette.

 

Le principal suspect, un Polonais de 38 ans, a reconnu jeudi matin avoir violé et tué la fillette. "Calais est en deuil. Les drapeaux de la ville sont en berne. Rassemblement 18h devant la mairie pour une marche blanche en mémoire de Chloé", avait indiqué plus tôt Natacha Bouchart, maire de la ville, dans un tweet.

 

 

Le suspect avait été interpellé mercredi après-midi dans le bois Dubrulle à proximité du corps dénudé de la victime. Bien connu des services de police, son casier judiciaire porte les traces de multiples condamnations pour vols et violences volontaires dans son pays d’origine, la Pologne, comme en France.

Installé dans le nord depuis une dizaine d’années, l’homme, âgé de 38 ans, s’était, selon Europe 1, introduit avec un couteau chez une retraitée pour lui soutirer de l’argent en 2009. Pour cette affaire et d’autres méfaits commis, il avait écopé de 6 ans d’emprisonnement et d’une interdiction de territoire. Mesure qu’il n’a pas respectée. A l’époque, l’expert psychiatre l’avait présenté comme étant "intolérant à la frustration, immature et en manque d'estime de lui-même".

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles