Bijoutier de Cannes : 22 ans de réclusion pour le tireur

Le tireur a été condamné à 22 ans de prison. [JACQUES DEMARTHON / AFP / ARCHIVES]

La Cour d'assises des Alpes-Maritimes a condamné ce vendredi 24 avril Stéphane Thouvenel à 22 ans de réclusion pour son coup de feu qui avait coûté la vie à Thierry Unik lors du braquage de sa bijouterie à Cannes en 2011.

 

Jeudi, la réclusion criminelle à perpétuité avait été requise contre Stéphane Thouvenel. C'est finalement à 22 ans de prison que le tireur a été condamné ce vendredi. Ses trois complices ont écopé de peines de 10, 12 et 15 ans de réclusion.

 

Excuses à la famille

Stéphane Thouvenel a maintenu que le tir était accidentel. "Ce n'est pas un tueur, il n'y a aucun élément intentionnel", a déclaré son avocat Fabien Collado.

Le tireur s'est dit "sincèrement désolé", joignant ses excuses à celles de ses complices, adressées à la famille de la victime, notamment son frère jumeau Michel. Ce dernier tenait la bijouterie avec la victime dans le quartier de Cannes-la-Bocca.

Le 26 novembre 2011, Thierry est tué d'une balle dans la tête lors du braquage du commerce qui dure moins de deux minutes. Les agresseurs avaient ensuite pris la fuite sur une moto et un scooter volés avec les bijoux en or. Ils avaient été finalement être interpellés en janvier 2012.  

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles