Les recherches du ravisseur de Berenyss s’essoufflent

Près de 200 gendarmes ont été mobilisés pour retrouver le ravisseur de la petite Berenyss. [FRANCOIS NASCIMBENI / AFP]

Deux jours après le bref enlèvement de Berenyss, les recherches sur le terrain pour retrouver son ravisseur ont été interrompues. 

 

Si l'enquête de terrain s'est terminée ce samedi 25 avril en fin de journée, les services d'enquêtes techniques et scientifiques, eux, ne lâchent rien. Le vélo de Berenyss qui a été enlevée à Sancy puis libérée à une centaine de kilomètres plus loin à Grandpré dans les Ardennes, ainsi que ses vêtements vont être analysés. Les données de balises de téléphonie entre ces deux villes doivent elles être étudiées

Les enquêteurs détiennent également le paquet de bonbons que le ravisseur a utilisé pour attirer l'attention de la fillette âgée de 7 ans, rappelle L'Union. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles