Paris : le stationnement plus cher pour les cars de tourisme

Un bus de la compagnie des Cars rouges passe devant la Tour Effeil à Paris, le 3 août 2012 [Lionel Bonaventure / AFP/Archives] Un bus de la compagnie des Cars rouges passe devant la Tour Effeil à Paris, le 3 août 2012 [Lionel Bonaventure / AFP/Archives]

Les autocars ne sont pas incités à séjourner à Paris. A partir de vendredi, le prix d’un "Pass journée" de stationnement pour les cars de tourisme circulant dans la capitale va en effet tripler. Il passera ainsi de 32 à 96 euros.

 

Cette décision de la municipalité s’inscrit dans le cadre du plan anti-pollution. La ville estime entre 1 000 et 2 000 le nombre de ces véhicules qui circulent chaque jour dans les rues, la majorité au diesel. Elle espère faire diminuer la pollution qu’ils émettent, des réductions de tarifs étant possibles pour les véhicules les plus récents.

Du côté des autocaristes, la pilule a du mal à passer. Selon eux, cette mesure pourrait s’avérer contre-productive, "puisqu’il sera plus rentable de continuer à circuler, sans voyageurs, dans les rues de Paris que de stationner dans les parkings".

Christophe Najdovski, l’adjoint au Transport, se défend en sou­lignant que "malgré cette hausse, les ­tarifs restent inférieurs à ceux pratiqués à Londres, à Berlin ou à Rome".

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles