Course-poursuite de 150 km entre les gendarmes et des passeurs

Des gendarmes ont poursuivi pendant 150 kilomètres un fourgon qui transportaient des étrangers clandestins ou réfugiés. [Domaine public]

Sur 150 kilomètres, les gendarmes du peloton motorisé ont tenté d'interpeller dans la nuit de jeudi au vendredi 1er un fourgon refusant de se soumettre à un contrôle routier. A son bord, 19 personnes syriennes réfugiées ou clandestines. 

 

La course-poursuite débute sur l'aire de repos d'Urvilliers, sur l'autoroute A26. Alors que les gendarmes souhaitent contrôler un fourgon, ce dernier prend la fuite vers le Nord. 

Sur 150 kilomètres, le véhicule tente de distancer les forces de l'ordre, rejointes par des renforts. Sur son passage, il brise de barrière de péage et endommage une voiture de police. Les fuyards sont finalement interpellés. 

A bord du fourgon, 19 passagers syriens, réfugiés ou clandestins. A l'avant du véhicule, deux personnes sont suspectées d'être des passeurs, même s'ils se disent clandestins, détaille L'Aisne Nouvelle. 

Vous aimerez aussi

La piste Lelandais est examinée dans une «quarantaine» d'affaires non-résolues, a annoncé la gendarmerie.
Enquête La piste Nordahl Lelandais examinée dans une «quarantaine» d'affaires non-résolues
gilets jaunes Ce que l'on sait sur Christophe Dettinger, l'homme qui a frappé des gendarmes
Transports en commun Bientôt des gendarmes réservistes pour sécuriser les bus de grande couronne francilienne

Ailleurs sur le web

Derniers articles