A 11 ans, elle fait croire à son enlèvement

Une jeune fille de 11 ans a fait croire qu'elle avait été enlevée, dans la Drôme[Loic Venance / AFP/Archives]

Une jeune fille âgée de 11 ans a fait circuler un texto prétextant avoir été enlevée à Pont-de-l'Isère (Drôme). Sauf que cette fausse alerte enlèvement a pris de l'ampleur. 

 

"Alerte enlèvement : Une petite fille de 11ans a été enlevée à Pont - de L isère [...] par un homme conduisant un camion gris [...] FAIT PASSER A TOUT TES CONTACTS stp !!! ce n'est pas une chaine!" (sic).  Voici une partie du message que la jeune fille a transmis vendredi après-midi pour faire croire à son propre enlèvement. Elle s'inspire alors d'un message similaire annonçant aussi une disparition -  qui n'a jamais eu lieu - qu'elle a reçu un peu plus tôt.

Alors qu'elle va bien, le message se répand rapidement dans la région, inspirant l'inquiétude de son entourage. "Nous avons été inondés de coups de téléphone, de messages et de visites d’amis, de proches et même de nos employeurs, s’inquiétant du sort de notre fille", explique la mère au Dauphiné Libéré

 

La gendarmerie contactée des dizaines de fois

Dès samedi matin, la mère emmène sa fille à la gendarmerie où elle est sermonnée. Car les gendarmes ont reçu des dizaines de coups de téléphone, et l'information de cet enlèvement est même remontée jusqu'au procureur de la République de Valence, ajoute France bleu

Le dispositif Alerte enlèvement, permet de diffuser très rapidement auprès de la population des informations précises relatives à l'enlèvement d'un mineur. Pour ce faire, il utilise les médias traditionnels (télévision, radio, internet, et sur les autoroutes). L'information n'est jamais officiellement transmise par SMS. 

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles