L’émotion toujours vive à Trappes après la mort de Moussa

Moussa, l'adolescent de 14 ans, est mort vendredi après avoir reçu une rafale de pistolet-mitrailleur. [CC / Wikipedia]

Trappes est en deuil. Une marche blanche doit avoir lieu lundi dans cette commune des Yvelines en la mémoire du jeune Moussa, 14 ans, abattu vendredi après-midi lors d’une fusillade au pistolet mitrailleur alors qu’il se trouvait avec un groupe d’amis au pied d’un immeuble. 

 

Environ 400 personnes avaient déjà participé samedi à un rassemblement spontané, samedi, pour lui rendre hommage. Dans le week-end, Omar Sy, Jamel Debbouze ou encore le rappeur La Fouine, tous trois originaires de la ville, se sont également dits très touchés et ont présenté leurs condoléances à la famille. 

Alors que le Premier ministre, Manuel Valls, a assuré que "toute la lumière sera faite" dans cette affaire, l’enquête se dirigeait hier vers un règlement de compte entre quartiers de la ville qui aurait fait une victime collatérale. Moussa, un collégien sans histoire, se serait retrouvé au mauvais endroit au mauvais moment.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles