Pédophilie : Education et Justice vers plus de vigilance

L'école de Villefontaine dans l'Isère. L'école de Villefontaine dans l'Isère.[Philippe Desmazes / AFP]

Leur constat est sans appel : "des dysfonctionnements majeurs ­apparaissent". Confrontées aux récents scandales de pédophilie mettant en cause plusieurs membres de la communauté éducative, les ministres de l’Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem, et de la Justice, Christiane Taubira, ont fait ce lundi front commun.

 

Présentes en Isère, où un directeur d’école de ­Villefontaine, visé par une cinquantaine de signalements, a été mis en examen en mars pour des viols sur onze élèves, elles ont annoncé la prochaine mise en place d’une loi facilitant l’échange d’informations entre l’autorité judiciaire et l’institution scolaire.

La Justice aura l’obligation de transmettre toute condamnation ou mise en examen visant un de ses agents exerçant une activité en contact avec des mineurs. Les plaintes, en ­revanche, ne seront pas obligatoirement transmises. Examinée à l’Assemblée en juin, cette mesure doit entrer en vigueur à la rentrée prochaine.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles