Fichage d'élèves : Ménard a-t-il bafoué les libertés ?

Le maire de Béziers, Robert Ménard, le 4 avril 2014 lors de son premier conseil municipal. [[Sylvain Thomas / AFP/Archives]]

Robert Ménard a-t-il porté atteinte aux libertés fondamentales en utilisant les listes de l’Education nationale pour en tirer des statistiques ethniques ? C’est sur cette question que le tribunal administratif de Montpellier, saisi en "référé liberté" par la Coordination contre le racisme et l’islamophobie (CRI), rendra sa décision lundi.

 

L’association reproche au maire de Béziers, dans la tourmente depuis ses propos sur le nombre d’élèves musulmans dans sa ville, le principe de "donner une religion à une personne en fonction de sa naissance et de son prénom".

Le CRI réclame notamment de récupérer les fichiers de la mairie sur ce sujet, bien qu’une récente perquisition de la police n’ait pas permis de prouver l’existence de ces documents. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles