Policiers tués : le chauffard renvoyé aux assises

Le parquet de Paris, qui demandait le renvoi à la cour d'assises pour homicides volontaires, a annoncé à l'AFP qu'il ferait appel de la décision du juge d'instruction.[KENZO TRIBOUILLARD / AFP]

Le chauffard qui avait percuté une voiture de police sur le périphérique parisien début 2013, causant la mort de deux policiers, a été renvoyé aux assises, mais la cour d'appel doit encore se prononcer, a-t-on appris lundi de sources concordantes.

 

Le parquet de Paris, qui demandait le renvoi à la cour d'assises pour homicides volontaires, a annoncé à l'AFP qu'il ferait appel de la décision du juge d'instruction. Dans son ordonnance, datée de jeudi, le magistrat n'a pas retenu d'intention de tuer chez le chauffard, âgé à l'époque de 22 ans.

Il a ordonné son renvoi pour violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner, refus d'obtempérer, conduite sous l'empire d'un état alcoolique et conduite sans permis, ont précisé des sources judiciaire et proche du dossier.

 

Etat alcoolique et conduite sans permis

La cour d'appel de Paris devra se prononcer sur la qualification retenue dans cette affaire, qui avait provoqué une onde de choc dans la police. Le 21 février 2013, les deux policiers de la Bac (brigade anti-criminalité) Nord parisienne, âgés de 32 et 40 ans, avaient été tués après avoir été percutés à l'arrière de leur voiture sur le périphérique, près de la porte de La Chapelle. Ils avaient été heurtés par un 4x4 lancé à très vive allure qui venait d'être pris en chasse par la police dans l'ouest de la capitale.

 

 

Vous aimerez aussi

Ile-de-France Perturbations en Ile-de-France : les zones à éviter
Un camion-citerne explose sur le périphérique de Bologne
Italie Un camion-citerne explose sur le périphérique de Bologne
circulation Paris veut transformer le périphérique

Ailleurs sur le web

Derniers articles