Vitesse limitée à 80 km/h : Cazeneuve dévoile son test

Un panneau de limitation de vitesse à 80 km/heure près de Paris. Un panneau de limitation de vitesse à 80 km/heure près de Paris. [Jacques Demarthon / AFP/Archives]

Une baisse de la vitesse va bientôt être expérimentée. Bernard Cazeneuve va en dévoiler les détails ce lundi.

 

L’idée est sur la table depuis près d’un an. Bernard Cazeneuve est attendu ce lundi devant le Conseil national de la sécurité routière (CNSR) pour y dévoiler les contours d’une expérimentation très attendue sur les routes : l’abaissement de la vitesse maximale autorisée de 90 à 80 km/h. 

La mesure, envisagée pour l’heure uniquement comme un test, va concerner des "segments très accidentogènes" du pays, avait confié le ministre de l’Intérieur. Ils devraient être au nombre de trois, indique-t-on Place Beauvau, certains médias ayant fait savoir qu’un tronçon de la route Centre-Europe Atlantique (RCEA) dans l'Allier, et un autre de la RN57, en Haute-Saône, auraient été choisis. 

 

Des gilets à moto

Pour Bernard Cazeneuve, qui a présenté en janvier un plan de 26 mesures pour la sécurité routière, il s’agit de trouver la parade à la mortalité routière, après une année 2014 inquiétante. Le nombre de tués (3 388 personnes) est en effet reparti à la hausse (+3,7%), et ce après douze années consécutives de baisse. Mais pour les associations favorables à la généralisation d’une baisse de la vitesse, le ministre ne va pas assez loin avec cette simple expérimentation.

Autre nouveauté en vue, le gilet rétro-réfléchissant pour les motards. Alors que les automobilistes ont l’obligation d’en avoir au moins un dans leur véhicule depuis 2008, les conducteurs de deux ou trois-roues motorisés devront aussi en posséder un, dans leur coffre, à partir du 1er janvier 2016. Tout manquement entraînera une amende de 11 euros, voire 135 euros en cas d’arrêt d’urgence.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles