Réforme du collège : la ministre garde son cap

[Jean-Christophe Verhaegen / AFP]

Malgré les critiques, elle est déterminée à garder le cap. Najat Vallaud-Belkacem est à nouveau monté au front ce dimanche pour défendre, lors du Grand Rendez-Vous Europe 1-Le Monde-iTélé, son projet de réforme du collège.

 
Prise pour cible depuis plusieurs jours par une partie de la classe politique, à commencer par l’opposition, la ministre de l’Education nationale a martelé que la mise en place de sa réforme était «nécessaire, indispensable et urgente». Et de confirmer qu’elle entrerait bien en vigueur à la rentrée 2016.
 
Elle a aussi défendu fermement l’idée de mettre en place des enseignements interdisciplinaires et de laisser chaque collège organiser 20 % du temps scolaire, mais a en revanche reconnu que les projets des nouveaux programmes comportaient des «défauts» à corriger.
 
La polémique autour de ce dossier pourrait cependant prendre une nouvelle dimension mardi, avec l’appel à la grève des enseignants lancé par une intersyndicale. Certains de ses représentants réclament notamment le retrait pur et simple de la réforme.
 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles