Juppé inaugure lundi le Nouveau Stade de Bordeaux

Inauguration du Nouveau Stade de Bordeaux.[© Vinci]

Le Nouveau Stade de Bordeaux sera inauguré lundi 18 mai par le maire de la Ville Alain Juppé. 2000 invités doivent assister à la cérémonie officielle en attendant la première rencontre prévue samedi 23 juin pour le compte de la dernière journée de Ligue 1.

 

Semaine décisive pour le Nouveau Stade de Bordeaux. L’enceinte de 42 115 places est inaugurée ce lundi 18 mai par Alain Juppé, le maire de la ville, accompagné par 2000 invités. Le chantier aura duré 27 mois et le stade est désormais prêt à accueillir des rencontres de football, dont la première se déroulera samedi 23 mai entre les Girondins de Bordeaux à Montpellier à l’occasion de la dernière journée de Ligue 1.

L’accueil de l’Euro 2016 par la France a incité le pays à moderniser ses stades ou à en construire de nouveaux pour pouvoir accueillir la compétition. Ainsi, Bordeaux, qui fait partie des villes qui vont accueillir des rencontres, dispose désormais d’une nouvelle enceinte qui sera - en attendant l’Euro - utilisée par le club de la ville, les Girondins de Bordeaux.

 

 

Appel d'offres lancé avant l'attribution de l'Euro à la France

Dès le 25 janvier 2010, le Conseil municipal de Bordeaux avait voté le lancement d'un appel d'offres pour le Nouveau Stade si la France était désignée pour organiser la compétition. Le 28 mai de la même année, Michel Platini, président de l’UEFA, avait annoncé que l’Euro 2016 se déroulera en France.

 

Les travaux débutent le 5 novembre 2012

Le 18 juillet 2011, le cabinet d'architecture Herzog & de Meuron remporte l'appel d'offres du Nouveau Stade. Il a été choisi parmi les trois dossiers déposés. Les travaux débutent le 5 novembre 2012. Dernière touche, les lignes sont tracées à la craie sur la pelouse le 23 mars 2015 et les joueurs des Girondins de Bordeaux prennent symboliquement possession des vestiaires le même jour.

La première rencontre officielle de l’enceinte opposera samedi 23 mai les Girondins de Bordeaux à Montpellier pour le compte de la dernière journée du championnat de France de football.

 

Le problème du nom du stade

Le Nouveau Stade de Bordeaux ne porte pourtant toujours pas de nom officiel. La société SBA (Stade Bordeaux Atlantique), gestionnaire du stade, explique que des pourparlers sont avancés avec deux entreprises françaises et un groupe international pour donner leur nom au Nouveau Stade, contre 3,9 millions d’euros, explique France 3 Aquitaine.

Le "naming", pratique qui constitue à donner un nom d’entreprise à un stade moyennant rémunération, est encore peu répandue en France. Si le nouveau stade de Nice s’appelle désormais Allianz Arena, celui de Lille, faute de candidats, a ainsi donné le nom de l’ancien Premier ministre Pierre Mauroy à son stade. A Lyon, l’enceinte encore en construction deviendra le stade des Lumières.

Autre frein pour les potentiels candidats qui envisagent de "s'offrir" le nom du stade de Bordeaux : l’UEFA interdit que les stades portent un nom commercial pendant la compétition.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles