Les hypers ne jetteront plus les invendus alimentaires

Les français jettent 20 à 30 kilos de nourriture par an. [.[Patrick Pleul / DPA/AFP/Archives]]

Jeudi 21 mai, les députés ont adopté dans la soirée un texte de loi visant à interdire les grandes surfaces de rendre impropre à la consommation la nourriture invendue.

 

Le gaspillage alimentaire est désormais interdit par la loi. Les députés ont voté à l'unanimité jeudi soir, un texte qui doit empêcher les grandes et moyennes surfaces de plus 400 mètres carrés, de jeter les produits alimentaires invendus.

Les grandes surfaces qui avaient pris l'habitude, pour beaucoup d'entre elles, de javelliser leurs poubelles, seront obligées d'utiliser leurs invendus de manière intelligente : soit en faisant des dons, soit en les destinant à la nourriture animale, ou au compost pour l'agriculture.

 

Diviser par deux le gaspillage alimentaire d'ici 2025

La loi n'a pas réellement convaincu les professionnels, Jacques Creyssel, délégué général de la Fédération de Commerce et de la distribution a déclaré au Figaro que "la loi se trompe de cible. La grande distribution ne représente que 5% du gaspillage alimentaire. Nous sommes les premiers donateurs…"

Alors que les Français jettent en moyenne 20 à 30 kilos de nourriture par an, la loi prévoit d'intégrer dans le parcours scolaire des enfants la lutte contre le gaspillage alimentaire. L'objectif du gouvernement étant de réduire par deux le gaspillage d'ici 2025.  

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles