Le discours de Felipe VI ovationné à l'Assemblée

Le discours du roi d'Espagne a été chaleureusement applaudi par les députés français, mercredi 3 juin 2015. [IAN LANGSDON / POOL / AFP]

Il s’est exprimé dans un français parfait et a soulevé l’ovation de son public. Au deuxième jour de sa visite d’Etat en France, le roi d’Espagne a prononcé, mercredi 3 juin, un discours à l’Assemblée nationale devant les députés et les membres du gouvernement.

 

Durant cette intervention d’une vingtaine de minute, Felipe VI a dit sa volonté de voir une France "déterminée" à défendre ses valeurs : "Sans France, il n’y a pas d’Europe" a-t-il affirmé, soulignant quer l’Espagne resterait "un solide allié".

Le souverain a également exprimé sa "reconnaissance face à la leçon de fermeté et de dignité dont ont fait preuve le peuple français et ses institutions lors des tragiques attentats" de janvier, faisant un parallèle avec son pays et son combat contre l’organisation terroriste ETA. "Disons-le haut et fort aux assassins : vous ne nous ferez pas plier", a-t-il clamé, sous les applaudissements des députés.

Ce discours dans l’hémicycle fait écho à celui de son père. En 1993, Juan Carlos avait été le premier monarque étranger à s’exprimer au Palais-Bourbon.

Le roi espagnol poursuit jeudi sa visite d’Etat qui sera consacrée à l’économie.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles