Fortes chaleurs : l'Etat fait de la prévention

Depuis la canicule de 2003, qui avait causé la mort de 15.000 personnes en France, un "plan national canicule" est activé chaque année du 1er juin au 31 août. [AFP]

Le gouvernement va rappeler vendredi 5 juin les "mesures" en cas de canicule, a précisé à l'AFP l'entourage de la secrétaire d'Etat aux Personnes âgées, Laurence Rossignol, qui avait auparavant annoncé le déclenchement d'un dispositif pour les 48 heures à venir.

 

Vendredi matin, Marisol Touraine, ministre de la Santé, et Laurence Rossignol feront un déplacement dans un établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) parisien pour rappeler ces mesures, en vigueur comme chaque année depuis le 1er juin. 

Depuis la canicule de 2003, qui avait causé la mort de 15.000 personnes en France, un "plan national canicule" est activé chaque année du 1er juin au 31 août. Son niveau 1, en vigueur depuis le 1er juin, correspond à l'activation d'une veille saisonnière, avec la mise en oeuvre d'un dispositif d'information préventive.

Les trois autres niveaux (avertissement chaleur, alerte canicule et mobilisation maximale) sont activés en cas de passage en vigilance jaune, orange et rouge sur la carte de Météo-France, ce qui n'est pas le cas actuellement. La canicule se définit comme un niveau de très fortes chaleurs le jour et la nuit pendant au moins trois jours consécutifs.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles