Attentat déjoué de Villejuif : deux nouveaux suspects

L’enquête a montré que Sid Ahmed Ghlam aurait bénéficié de l’aide d’un ou de plusieurs complices.[KENZO TRIBOUILLARD / AFP]

L’étau se resserre dans l'enquête sur l'attentat déjoué de Villejuif. Deux hommes étaient toujours en garde à vue dimanche dans le cadre de l’enquête sur les éventuelles complicités dont aurait pu bénéficier Sid Ahmed Ghlam.

 

Ce dernier est suspecté du meurtre d’une jeune femme et d’un projet d’attentat contre au moins une église à Villejuif (Val-de-Marne), en avril dernier. Arrêtés plus tôt dans la journée dans les Yvelines, les deux individus âgés de 35 et 39 ans pourraient avoir fourni des gilets pare-balles au terroriste, mais leur rôle exact n’a pas encore été clairement identifié selon le ministère de l’Intérieur.

Trois autres hommes avaient été interpellés fin avril dans cette affaire et l’un d’entre eux a été mis en examen. L’enquête a montré que Sid Ahmed Ghlam aurait en effet bénéficié de l’aide d’un ou  de plusieurs complices, notamment pour trouver la clé d’une voiture volée renfermant un important arsenal, dont quatre fusils d’assaut kalachnikovs.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles