Bac 2015 : les montres connectées interdites

Les lycéens disposant d'une montre connectée devront la laisser dans leur sac lors des épreuves du baccalauréat. [ n.cailleaud/Direct Matin]

Alors qu'elles arrivent peu à peu sur le marché, les montres connectées sont arborées fièrement par certains lycéens. A quelques jours du baccalauréat, l'Education nationale met en garde les candidats en rappelant que comme les smartphones et les tablettes, ces montres connectées sont interdites durant l'examen.

 

Cette interdiction n'est pas surprenante, mais le ministère de l'Education nationale préfère se prémunir. Il s'agit une fois encore pour le ministère de limiter les fraudes durant l'examen. Car en 2014, les tentatives de triche ont grimpé : plus 9,8% par rapport à l'année précédente, avec comme moyen préféré des tricheurs, le téléphone portable (30,9% des fraudes constatées).

Contacté par RTL, le ministère rappelle donc les règles. L'ensemble des appareils pouvant se connecter à Internet ou doté d'une mémoire électronique permettant la consultation de fichier, est prohibé et doit rester rangé dans les sacs des élèves. Ces règles seront officiellement publiées sur le site de l'Education nationale vendredi 12 juin et feront l'objet d'un rappel oral avant les épreuves.

 

Sanction

Il est donc conseillé aux élèves de se munir d'une montre classique pour consulter l'heure durant les épreuves.

Car les sanctions en cas de triche peuvent être sévères. De la privation de mention, au blâme avec inscription dans le livret scolaire pour les triches les moins importantes. Dans les cas les plus graves, les fraudeurs  peuvent se voir interdire de passer le bac et les diplômes de l'enseignement supérieur pendant 1, 2, 5 ans ou à vie, et même être condamné par des sanctions pénales.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles