143 morts violentes au sein des couples en 2014

En France, tous les deux jours et demi, un homicide est commis au sein du couple.[DR]

143 personnes, 118 femmes et 25 hommes, sont décédés, victimes de leurs conjoints, compagnons ou "ex" en 2014. C'est trois de moins que l'année précédente, selon des chiffres du ministère de l'Intérieur publiés mercredi.

 

"En France, tous les deux jours et demi, un homicide est commis au sein du couple", souligne cette étude de la délégation aux victimes du ministère de l'Intérieur. En moyenne, une femme décède tous les trois jours, et un homme tous les 14,5 jours. Les morts violentes dans le couple représentent 18,74% des homicides non crapuleux et violences volontaires ayant entrainé la mort sans intention de la donner.

Sur les 23 femmes auteurs d'homicides sur leur conjoint ou compagnon, 5 étaient victimes de violences de la part de leur partenaire (soit près de 22%). En outre, deux hommes ont été tués par leur compagnon. Dans 17 cas sur les 118 où la victime est une femme (soit 14,5%), celle-ci avait commis antérieurement des violences sur son partenaire.

 

Une arme dans 75% des cas

Si l'on inclut 7 enfants tués par leur père en même temps que leur mère, 8 autres victimes collatérales et 44 suicides d'auteurs d'homicides, le nombre total de décès liés à ces violences conjugales atteint 202, 19 de moins qu'en 2013. Les décès sont survenus pour 56% au sein de couples mariés et près de 33% au sein de couples en concubinage, les autres concernant des couples divorcés ou séparés.

Les agresseurs ont utilisé à près de 75% une arme blanche ou arme à feu, les autres ayant donné la mort par strangulation, porté des coups de poing ou de pied fatals, empoisonné ou défenestré leur victime. Pour les hommes, le refus de la séparation reste la cause majeure du passage à l'acte, juste devant la dispute, tandis que pour les femmes, c'est plutôt la dispute.

 

La détermination du gouvernement

Dans un communiqué, les ministres Marisol Touraine (Affaires sociales et santé), Bernard Cazeneuve (Intérieur) et la secrétaire d'Etat aux Droits des femmes Pascale Boistard ont réaffirmé que "la détermination du gouvernement est totale pour faire reculer ces violences insupportables". Ils ont rappelé que "la lutte contre les violences faites aux femmes est une priorité du gouvernement", qui a lancé en 2014 le 4ème plan interministériel de prévention et de lutte contre ces violences.

Par ailleurs, ils ont souligné que Fatiha Benatsou, préfète coordinatrice de la mission permanente d'évaluation de la politique de prévention de la délinquance auprès du Premier ministre, vient d'être chargée d'une évaluation des dispositifs existants de prévention des violences faites aux femmes et de soutien aux victimes.

 

Vous aimerez aussi

Le porte-parole du gouvernement japonais, Yoshihide Suga, a promis des efforts.
Asie Le gouvernement japonais reconnaît avoir artificiellement gonflé le nombre de ses salariés handicapés
Les agressions sexuelles en nette hausse
Justice Les agressions sexuelles en nette hausse
Les Françaises et les Suédoises affichaient en 2016 le meilleur taux de fécondité au sein de l'Union européenne, selon des chiffres publiés mercredi par l'Office européen des statistiques Eurostat. [LOIC VENANCE / AFP/Archives]
Statistiques Les Françaises et les Suédoises sont championnes d'Europe de la fécondité

Ailleurs sur le web

Derniers articles