Le braille joue l'accessibilité à Paris

Des ateliers permettront de s’essayer à la lecture et à l’écriture du braille. Des ateliers permettront de s’essayer à la lecture et à l’écriture du braille. [Centre FORJA]

Un système d’écriture mis à la portée de tous. Le Centre FORJA, dédié à l’insertion professionnelle des personnes déficientes visuelles, organise mercredi après-midi une opération portes ouvertes afin de faire découvrir à tous le braille, mis au point par le Parisien Louis Braille (1809-1852).

 
Situé rue de l’Ouest, l’établissement propose une série d’ateliers dans le cadre du "Mois Extra-Ordinaire", une opération visant à promouvoir la mixité sociale autour du handicap organisée jusqu’à dimanche par la mairie de Paris. Des sessions de 45 minutes chacune sont ainsi proposées à 13h, 14h, 16h, 17h et 18h (sur inscription).
 
Le Centre FORJA veut faire découvrir les différents outils permettant de lire et d’écrire des textes en alphabet braille. Les curieux peuvent par exemple apprendre à transcrire leur prénom, notamment grâce à une Perkins, une sorte de machine à écrire permettant d’inscrire des points en relief sur du papier épais, dispositif lancé au début des années 1950.
 
 
Apprendre à écrire son prénom
 
Il est également possible de se familiariser avec du matériel plus récent et perfectionné, comme la "plage braille", un appareil qui permet à une personne mal ou non-voyante de lire de manière tactile sur ordinateur. Cet outil ressemble à un clavier. Un logiciel lit le message 
affiché sur l’écran et le traduit ensuite en points braille.
 
En faisant découvrir ces techniques méconnues du grand public, le centre veut montrer qu’il est nécessaire et qu’il n’est pas difficile d’intégrer ce type d’écriture dans l’affichage culturel, dans l’accueil des établissements publics et privés ainsi que dans les entreprises, afin que les déficients visuels n’en soient pas exclus.
 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles