Carlton de Lille : DSK à l'heure du jugement

Une relaxe «pure et simple» a en effet été requise par le procureur. [FRANCOIS LO PRESTI / AFP]

Un nouveau chapitre judiciaire peut s’achever ce vendredi pour Dominique Strauss-Kahn. Plus de deux ans après la fin du scandale du Sofitel de New York, l’ancien directeur du FMI attend la décision que doit prendre en fin de matinée le tribunal correctionnel de Lille pour l’affaire du Carlton de Lille.

 

Sous le feu des projecteurs durant les trois semaines du procès, en février, DSK attend une issue heureuse. Une relaxe «pure et simple» a en effet été requise par le procureur le concernant, sachant qu’il a reconnu avoir participé aux soirées libertines en question, mais nié être le centre d’un réseau proxénète. Ses avocats, confiants, n’ont cependant pas souhaité s’exprimer avant cette échéance.

Treize autres prévenus attendent à ses côtés de connaître leur sort, avec aussi, pour la majorité d’entre eux, une relaxe réclamée. Le seul contre lequel une peine de prison ferme – un an – a été requise est Dominique Alderweireld, alias Dodo la Saumure. 

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles