Haute-Garonne : une médiathèque baptisée Georges Wolinski

Le dessinateur Georges Wolinski le 2 novembre 2011 à Paris.[AFP ARCHIVES]

La médiathèque de Fenouillet, commune de Toulouse métropole, a été baptisée lors d'une cérémonie émouvante samedi du nom du dessinateur Georges Wolinski, tué dans l'attentat du 7 janvier contre Charlie Hebdo, a constaté un journaliste de l'AFP.

 

Présente, la journaliste Maryse Wolinski, son épouse, a voulu ancrer l'avenir dans l'espoir. Il faut "répondre à la destruction par la création", a-t-elle martelé dans un bref discours face à quelque 200 invités.

Le portrait du caricaturiste, brièvement croqué par une Maryse très émue, est celui d'un "homme passionné et généreux", "le plus merveilleux des amoureux".

Wolinski, a-t-elle aussi indiqué, a laissé une oeuvre de 15.000 dessins, des peintures des pastels et beaucoup de carnets de croquis" aussi. Autour d'elle, le maire de Toulouse Métropole, Jean-Luc Moudenc (ex-UMP, Les Républicains), aux côtés du maire de cette commune de quelque 5.000 habitants, Gilles Broquère (divers droite).

"Il y a eu différents hommages rendus à Wolinski, mais c'est le premier baptême d'un bâtiment à son nom", indiquait récemment M. Broquère à l'AFP. "Notre médiathèque existe depuis quinze ans mais elle n'avait pas de nom", avait-il indiqué.

 

Réinventer Charlie Hebdo

Interrogée par ses confrères sur l'avenir de Charlie Hebdo, en marge de la cérémonie, Maryse Wolinski a estimé, au-delà du traumatisme profond ressenti par de la rédaction du journal satirique qu'il fallait en changer de style.

"Il faut qu'ils fassent un autre journal. Ils ne peuvent plus faire le même journal", a-t-elle dit, rappelant que Charlie Hebdo avait aussi dû s'adapter lorsqu'il avait déjà perdu - car décédés - d'autres grands talents dont Reiser. "Ces hommes de grand talent, hélas, ne sont plus là".

 

"L'humour c'est pas drôle", avait coutume de dire le caricaturiste, a rappelé Gilles Broquère.

La municipalité a également inauguré samedi une promenade de la laïcité jouxtant la médiathèque et la mairie.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles