Les avions de demain s'exposent au Bourget

Visite d'un Antonov AN 225 au salon du Bourget en 2011[FREDERICK FLORIN / AFP]

Pour les simples amateurs comme pour les professionnels, c’est un rendez-vous immanquable. Le Salon International de l’Aéronautique et de l’Espace ouvre ses portes lundi 15 juin au Bourget (Seine-Saint-Denis), pour sa 51e édition. Avec 315 000 visiteurs attendus cette année, dont 140 000 professionnels, l’événement confirme son statut de premier salon mondial du secteur.

 

Le président de la République y sera présent lundi, tandis que le Premier ministre Manuel Valls s’y rendra vendredi. Ils pourront découvrir les quelques 2 260 exposants attendus, soit 5% de plus que lors de la dernière édition, en 2013. Au total, 47 pays seront représentés. Mais c’est comme toujours le match Airbus - Boeing qui risque d’accaparer l’attention. 

Le géant européen fera voler son dernier-né, l’A350, face au "Dreamliner" de son rival de Seattle. Il y a deux ans, Airbus avait enregistré pour 39,3 milliards de commandes fermes, contre 38 milliards pour son concurrent américain.

 

Forte croissance du trafic aérien

Au total, l’édition 2013 avait engrangé 115 milliards de commandes pour l’industrie aéronautique. Le secteur est porté par la forte croissance du trafic aérien mondial, passé de 100 millions de passagers en 1960 à plus de 3 milliards en 2013. 

Cette nouvelle édition de la biennale mettra par ailleurs l’accent sur l’environnement, à six mois de la conférence sur le climat COP21, qui se tiendra justement sur le site du Bourget. Une réunion ministérielle sur les efforts de la filière en faveur de l’écologie est notamment prévue jeudi. 

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles