Retraites : syndicats et patronat relancent le dialogue

Une personne arrive au siège social des organismes de retraite complémentaire à Paris[Kenzo Tribouillard / AFP/Archives]

Les partenaires sociaux se réunissent lundi 22 juin pour un cinquième round de négociations sur les retraites.

 

Les discussions s’annoncent tendues. Syndicats et patronat ont rendez-vous lundi 22 juin pour une cinquième séance de négociations sur l’avenir des régimes de retraites complémentaires Agirc (cadres) et Arrco (tous les salariés), sans grand espoir d’aboutir. Le but, économiser 6,9 milliards d’euros d’ici à 2020.

Si chacune des parties est d’accord sur l’objectif de ramener les régimes à l’équilibre, les avis divergent sur les moyens d’y parvenir.

 

Le déficit se creuse

Le Medef, la CGPME et l’UPA ont beau avoir lâché du lest par rapport aux réunions précédentes, leurs propositions restent en effet trop radicales aux yeux des syndicats : décotes pour les départs avant 65 ans,  sous-indexation des pensions par rapport à l’inflation de 1,5 points pendant cinq ans... Des mesures qui risquent de peser sur les salariés et les retraités. 

Il faudra pourtant trouver un accord sous peu : l’Agirc et l’Arrco ont vu leur déficit respectif se creuser à 1,985 milliard et 1,153 milliard en 2014

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles