Il aurait reconnu cinq enfants frauduleusement

L'homme aurait reconnu cinq enfants pour permettre à leurs mères congolaises d'obtenir des papiers. [Damien Meyer / AFP/Archives]

Harcèlement ou reconnaissances frauduleuses ? C’est la question que doit trancher le tribunal correctionnel de Melun, qui examine mercredi 24 juin le cas d’un homme suspecté d’avoir reconnu cinq enfants de femmes différentes, pour leur obtenir des papiers.

 

L’homme de 49 ans s’est décrit comme "un dragueur invétéré" et aurait eu des relations sexuelles avec les cinq femmes congolaises. En couple et déjà père de quatre enfants, il s’est défendu en expliquant être victime d’un harcèlement de jeunes mères prêtes à le dénoncer à sa compagne s’il ne reconnaissait pas les bébés.

L’une d’entre elles assure lui avoir versé 300 euros pour accomplir cette démarche, affirmation qu’il nie. Il estime simplement avoir voulu "rendre service". La reconnaissance frauduleuse de paternité en vue d’obtenir un titre de séjour ou la nationalité, délit spécifique depuis 2005, est passible de cinq ans d’emprisonnement.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles