"Agneau méduse" : la justice ouvre une enquête

L'Inra a confirmé que la brebis OGM s'est retrouvée dans l'assiette d'un Francilien. [THOMAS SAMSON / AFP]

Une enquête préliminaire a été ouverte sur l'agneau de l'Inra génétiquement modifié qui s'est retrouvé dans le commerce et la chaîne alimentaire, sans doute après des actes individuels en interne, a-t-on appris mercredi de source judiciaire.

 

Confiée aux gendarmes de la section de recherche de Paris, cette enquête porte sur des faits présumés de mise sur le marché sans autorisation d'un produit contenant des OGM, abus de confiance et tromperie. 

"La consommation de cette viande ne présente aucun risque pour la santé", avait souligné mardi le président de l'Inra, Benoît Malpaux. Mais, par mesure de sécurité, la vente de viande venant de l’Inra a été suspendue "en urgence", et l’expérimentation avec des animaux OGM stoppée.

 

Vous aimerez aussi

La technique CRISPR/Cas9 pourrait théoriquement produire des bébés dotés de certains traits physiques – couleur des yeux, force musculaire, etc. – et aussi plus intelligents.
Génétique Bientôt des bébés OGM exempts de toute maladie génétique ?
OGM Des OGM dans la nourriture des animaux élevés en France
Le groupe de chimie-pharmacie allemand Bayer veut acheter le fabricant américain de semences OGM Monsanto  [JOHN MACDOUGALL / AFP/Archives]
Bayer Bayer fait une offre de 55 milliards d'euros pour racheter Monsanto

Ailleurs sur le web

Derniers articles