Sivens : une bouteille d'acide explose devant le domicile d'un anti-barrage

Sivens : une bouteille d'acide explose devant le domicile d'un anti-barrage.[PASCAL PAVANI / AFP]

Une bouteille remplie d'acide a explosé mercredi soir devant le domicile d'un opposant au barrage de Sivens, à Lisle-sur-Tarn, sans faire de dégât ni de blessé, a-t-on appris jeudi auprès de la gendarmerie.

 

L'homme dont le domicile était visé "n'a jamais caché sa position contre le projet de barrage de Sivens" et "quelques jours auparavant, il avait déjà reçu ce type d'engin", a-t-on déclaré à l'AFP à la gendarmerie, en faisant état d'"une enquête en cours".

Le 6 mars, les forces de l'ordre avaient expulsé la quarantaine de "zadistes" qui occupaient encore le site du projet de retenue d'eau de Sivens, porté par le Département du Tarn.

Le jeune écologiste Rémi Fraisse y était mort, le 26 octobre, dans l'explosion d'une grenade des gendarmes.

 

Adoption d'un nouveau projet

Le Conseil départemental, présidé depuis 1991 par le socialiste Thierry Carcenac, depuis abandonné le projet initial. Il a cependant adopté un nouveau projet de retenue d'eau, réduit de moitié, et qui se situerait 330 mètres en amont seulement, voire plus près, du site actuel.

Surnommé le "Sivens light", ce nouveau projet est vivement combattu par les "zadistes".

Jeudi, à Albi, certains ont de nouveau exprimé leur contestation, en chantant à l'ouverture d'une session du Conseil départemental, a constaté une correspondante de l'AFP.

Quelques anti-barrage, présents à la tribune se sont mis à chanter au moment où le préfet s'exprimait. Les conseillers départementaux ont aussitôt répliqué en se levant pour entonner, debout, la Marseillaise. Les débats ont ensuite repris.

Vous aimerez aussi

Sivens Mort de Rémi Fraisse : le parquet requiert un non-lieu
La forêt de Sivens près de Gaillac, dans le Tarn, en septembre 2014, lieu choisi pour la construction d'un barrage controversé [REMY GABALDA / AFP/Archives]
Sivens Barrage de Sivens : la justice annule la déclaration d'utilité publique
Des soutiens de Rémi Fraisse, tué en 2014 sur le site du barrage de Sivens, dans le Tarn, manifestent à Gaillac le 25 octobre 2015 [REMY GABALDA / AFP/Archives]
Sivens Sivens : statut de témoin assisté pour le gendarme lanceur de la grenade

Ailleurs sur le web

Derniers articles