Canicule : "aucune tension particulière", selon le gouvernement

La canicule devrait se prolonger jusqu'à la fin de la semaine.[JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP]

Une situation maîtrisée sur le plan sanitaire. C’est en substance le message qu’a fait passer le gouvernement mercredi face à la vague de chaleur qui déferle actuellement sur le pays.

 

L’épisode de canicule n’entraînerait pour le moment aucune «tension particulière ni dans les hôpitaux, ni auprès des médecins de ville», a indiqué la ministre de la Santé Marisol Touraine, précisant que le plan mis en place pourrait évoluer si nécessaire.

Alors que le mercure va encore dépasser les 35 degrés dans de nombreuses régions jeudi, 47 départements étaient toujours placés en «alerte canicule», le troisième niveau (sur 4) du «plan canicule». Et il faudra patienter pour souffler un peu. Selon Météo France, cet épisode devrait se prolonger jusqu’à la fin de la semaine. Un tel phénomène ne s’était pas produit depuis 1952 à cette période. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles