Isère : le destinataire du selfie est “une des causes” de l’attentat

Le destinataire du selfie aurait pu commanditer l'attaque en Isère. [PHILIPPE DESMAZES / AFP]

Yunes-Sébastien V.-Z. est le destinataire du selfie macabre envoyé par Yassin Salhi, l’auteur de l’attentat en Isère. Sa mère a confié à Europe 1 qu’il était “une des causes” de cet attentat.

 

V.-Z, un jihadiste français, aurait confié à sa mère qu’il était “une des causes” de l’attentat, rapporte-t-elle à Europe 1. Ce technicien de 30 ans, originaire de Franche-Comté, est parti en novembre 2014 rejoindre les rangs de l’Etat islamique en Syrie, avec sa femme et sa fille de deux ans. 

Le soir de l’attentat en Isère, la mère de Yunes-Sébastien lui envoie un message pour lui parler de ce qui s’est passé. “Oui je sais, c’est un bon frère à moi”, lui répond son fils à propos de Yassin Salhi.

 

Commandité ?

"Dans le message, il me met “je suis une des causes dans ce qu’il a fait””, raconte sa mère, dont le nom n’a pas été dévoilé par Europe 1. “Je ne peux pas vous dire si c’est lui qui a commandité”, a-t-elle ajouté.

Yassin Salhi aurait envoyé à Yunes-Sébastien une photo où il posait à côté de la tête de sa victime, son patron. Il a été mis en examen mardi soir pour l’assassinat de son patron et l’attaque d’un site gazier, dans une enquête qui s’oriente vers un acte terroriste islamiste, bien que le suspect réfute cette dimension.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles