Des records de chaleur ont été dépassés

À Paris, mercredi était la journée la plus chaude depuis 1947.[MIGUEL MEDINA / AFP]

Ce mercredi 1er juillet, la canicule qui s'est abattue sur toute la France, a engendré des températures record dans certaines villes. Les normales de saisons, pour un début du mois de juillet, ont été dépassées de 10°C à 15°C.

 

La canicule ne fait que commencer et des records de températures ont d'ores et déjà été enregistrés. Ainsi, à Paris, le thermomètre atteint les 39.7°C, selon la station météorologique de Montsouris. Mercredi est devenu ainsi la journée la plus chaude depuis 1947, dans la capitale. Dans d'autres villes de France, le niveau du mercure a aussi pulvérisé des records.

Dans le nord, à Boulogne-sur-Mer, le précédent record de 2003 a ainsi été battu (35.4°C contre 34.8°C). La température à Dieppe s'est aussi élevée comme jamais avec 38.3°C contre 37°C en 2006. Si des orages ont contribué à faire baisser la température, des valeurs nettement supérieures à 20°C ont été enregistrées dans la nuit de mercredi à jeudi.

Ce jeudi, c'est dans la partie est de la France (Lorraine, Alsace et Rhône-Alpes) que des records risquent de tomber. Vendredi, les températures seront encore en hausse dans tout le pays, dépassant parfois 40°C, dans les régions l'Est, en Rhône-Alpes, et en Bourgogne. Météo France annonce que l'épisode caniculaire devrait durer au minimum jusqu'au milieu de semaine prochaine. 

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles