Uber France suspend le service UberPop

Le service UberPop prendra fin ce vendredi 3 juillet à 20h00.[THOMAS OLIVA / AFP]

Huit jours après la mobilisation des chauffeurs de taxi, la société UberFrance annonce la suspension du service controversé UberPop à partir de ce vendredi 3 juillet 20h00.

 

Dans un entretien au journal Le Monde, Thibaud Simphal, directeur général d'Uber France annonce la suspension d'UberPop. Le service controversé prendra fin dès ce vendredi 3 juillet à 20h00, indique-t-il. L'information a également été confirmée à l'AFP par Grégoire Kopp, directeur de la communication d'Uber France.

"Nous souhaitons nous situer dans un esprit d'apaisement, de dialogue avec les pouvoirs publics et de montrer que l'on prend nos responsabilités", souligne au Monde Thibaud Simphal, évoquant également la sécurité des chauffeurs Uber.

 

Une victoire pour le gouvernement

En déplacement à Besançon, le Premier ministre Manuel Valls a indiqué que l'annonce d'Uber France "est la démonstration que la fermeté du gouvernement, dans ce domaine-là comme dans bien d'autres, a payé.

"C'est une profession qui a besoin de règles, nous ne sommes pas dans la loi de la jungle et avec un esclavagisme qui serait celui des temps modernes", a-t-il ajouté, soulignant "UberPop devait être interdit"

 

Renvoi en correctionnelle

La décision d'Uber France survient huit jours après la mobilisation des chauffeurs de taxi et cinq jours après le renvoi en correctionnelle de la société Uber France, Thibaud Simphal et le directeur pour l'Europe de l'Ouest d'Uber, Pierre-Dimitri Gore-Coty.

UberPop, service de mise en relation de clients avec des particuliers, relève en effet  d'une activité illégale. La loi Thévenoud votée en octobre 2014 et entrée en vigueur le 1er janvier, interdit à un individu qui n'est pas enregistré comme chauffeur de taxi ou de VTC (Véhicule de tourisme avec chauffeur) de transporter des personnes à titre onéreux. 

 

Vous aimerez aussi

Social Manif' des auto-écoles, des taxis et des ambulanciers... Quelles routes éviter ce lundi en région parisienne ?
Madrid bloqué par des taxis et... des «gilets jaunes»
Espagne Madrid bloquée par des taxis et... des «gilets jaunes»
Escroquerie Vidéo : un faux taxi réclame 247 euros à des touristes pour faire Roissy-Paris

Ailleurs sur le web

Derniers articles