Un incendie touche la centrale nucléaire de Paluel

La centrale nucléaire de Paluel, en Seine-Maritime. [KENZO TRIBOUILLARD / AFP]

Un incendie est survenu dans la nuit du jeudi 2 au vendredi 3 juillet à la centrale nucléaire de Paluel (Seine-Maritime) "sans risque lié à de la radioactivité" a affirmé la direction du site, le feu touchant la salle des machines de l'une des unités de production.

 

Le feu s'est déclaré sur l'unité de production numéro 2 jeudi soir vers 22H30. Il a été maîtrisé par les pompiers vendredi à 04H45, a annoncé la centrale dans un communiqué. Le feu était localisé dans la salle des machines, dans la partie non nucléaire des installations.

71 pompiers ont été mobilisés pour maîtriser cet incendie de métal "qui a demandé une expertise spécifique", indique la centrale. Ils restaient sur place pour assurer la surveillance.

 

“Aucun risque lié à la radioactivité”

Par ailleurs, l'unité de production numéro 2 "est à l'arrêt", dans le cadre du programme de maintenance, a précisé la direction de la centrale qui affirme qu'il n'y a "aucun risque lié à de la radioactivité".

Le feu a touché un condenseur, matériel dont la fonction est de condenser la vapeur qui sort de la turbine. Son rôle est de refroidir la vapeur. Il est composé de milliers de tubes, a-t-on expliqué. Ce condenseur fait l’objet d’une rénovation complète, consistant à remplacer tous les tubes en titane qui le composent.

Le départ de feu aurait pour origine les travaux en cours sur ce condenseur et est resté limité à cette partie de l’installation, précise le communiqué de la centrale.

 

Pas de blessés

Dès l'alerte, l'ensemble du personnel présent a été évacué. "Il n’y a pas eu de blessé et pas de conséquence sur la sûreté de l’installation", assure la centrale.

L’Autorité de Sûreté Nucléaire, la préfecture, la Commission locale d'information nucléaire (CLIN) et les maires des communes avoisinantes ont été informés de l'incendie.

La centrale nucléaire de Paluel, située entre Le Havre et Dieppe, est composée de quatre unités de production de 1.300 MGW chacune, les trois autres fonctionnant normalement. En 2012, douze incidents de niveau 1 avaient été recensé à la centrale de Paluel.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles